Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

DOURGES - SAINT-QUENTIN 69-79 (41-43)

09 avril 2016

Q1: 21-24 Q2: 20-19 Q3: 13-24 Q4: 15-12

Pour la dernière de la saison, Dourges accueille l'équipe réserve des professionnels (ProB) de Saint-Quentin. Une formation comptant deux victoires de retard sur l'ABCD et par conséquent, déjà condamnée. Autant dire, un match sans enjeu grâce à l'obtention du maintien en Ile de France, il y a huit jours (ndlr: Neuilly-sur-Marne - Dourges 70-98). Par contre, l'entraîneur artésien ne l'entend pas de cette oreille: "Une victoire contre le SQBB donnerait une  toute autre allure à notre maintien et nous permettrait d'intégrer le Top 8 et même de revenir à hauteur de Cambrai qui est septième." Une nouvelle fois, les dourgeois sont privés de Morand (blessé) mais à ce forfait, s'ajoute celui de Dioum (blessé au mollet), le pivot sénégalais, qui depuis son arrivée en novembre est la véritable clef de voûte de la raquette artésienne.

Le match commence à cent à l'heure! Au premier panier de Norel, Lespagnol répond par un tir primé pour faire 3-2 après vingt secondes. Zougar et Labouche épaulent ensuite Lespagnol au scoring. Les noirs et jaunes prennent un peu d'air à 11-6. Mais les visiteurs inversent la tendance par trois missiles longues portées dont un de Norel bien décidé à faire un gros match (sept des neuf premiers points de son équipe). De leur côté, les noirs et jaunes gaspillent quelques points sur la ligne des lancers francs tandis que les jeunes picards, à l'image de Nehlig, en profitent pleinement. Le score est passé à 12-17 alors que l'on joue depuis cinq minutes. Labouche, après avoir ramené les siens à 15-17, est sévèrement sanctionné et doit être coaché sur sa deuxième faute. Le SQBB continue d'alimenter régulièrement la marque pour faire 15-21 à la huitième. Les locaux, devant leurs supporters venus en masse, ne veulent pas laisser filer et raccrochent le wagon par des shoots à trois points de Da Costa et Lespagnol, 21-21! En fin de premier quart temps, Custos redonne tout de même trois longueurs d'avance sur un panier plus bonus.

Le début de deuxième quart temps est à l'avantage des saint-quentinois. Custos, décidément très en verve, permet à son équipe de mener 24-32 à la quatorzième. Moment choisit par Zougar pour sonner la révolte, il allume par deux fois à longue distance. Il est rapidement imité par Lespagnol . Les picards tentent de préserver un avantage par leur axe 1-5, Norel-Motti mais Labouche, de retour aux affaires, plantent deux nouveaux tirs au-delà de la ligne des 6m75. Pour le plus grand plaisir de ses supporters, Dourges a repris le commandement, 41-39. Malheureusement, après ce coup de folie, les locaux gèrent mal les ultimes possessions au contraire de leurs adversaires qui rentrent aux vestiaires avec un panier d'avance.

A la reprise, les artésiens s'accrochent par Chalbot et Labouche et l'écart oscille entre un et six points durant quatre minutes. Progressivement, les choses se compliquent et Labouche, de plus en plus esseulé, ne peut maintenir le bateau dourgeois à flots. A la vingt-huitième, Saint-Quentin a pris le large et relégué Dourges à quinze longueurs, plus gros écart du match!

C'est 54-67 pour entamer le dernier quart, les joueurs artésiens n'ont plus le choix, ils se doivent de réagir rapidement. Une fois encore, Labouche donne l'exemple et secondé par Moussay, ils placent un 7-0 qui permet à la salle Briquet d'y croire à nouveau (63-67 à la 32ème). Le "run" dourgeois est stoppé par un temps mort. Derrière celui-ci, le SQBB y va également de son 7-0. Nos protégés, de plus en plus émoussés, parviennent simplement à rendre les paniers concédés. Zougar, à l'énergie et sur sa vitesse, essaie tant bien que mal de relancer mais l'absence de Dioum sous les paniers se fait cruellement sentir. Surtout que chez les picards, Motti fait parler de plus en plus son physique dans la raquette. La sortie pour cinq fautes de Labouche à deux minutes du terme, éteindra définitivement l'espoir de conquête d'une ultime victoire.

DOURGES: Chalbot 5, Lespagnol 11, Zougar 19, Moussay 2, Da Costa 3, Labouche 24, Célestine 3, Diop 2
SAINT-QUENTIN: Delacourt 2, Fortier 5, Norel 20, Nehlig 7, Custos 11, Adelaide 6, Motti 15, Soumare 6, Atma 0, Guaich 7

Le mot du coach:
"Il faut d'abord féliciter Saint-Quentin qui a joué avec beaucoup d'intensité défensive et réalisé une bonne partie. De notre côté, on n'a pas réussi à mettre la même envie que sur nos trois derniers matchs et fatalement la défense en prend un coup. On a manqué d'intensité et de discipline sur pas mal de situations défensives. Offensivement, notre jeu a manqué de variété et on a vécu dangereusement sur le shoot. C'est évident que sans Dioum, nous n'avons pas de réel point de fixation à l'intérieur et donc peu d'alternance. Les joueurs de périphéries comme Labouche, Zougar ou Lespagnol ont tenté de compenser mais la formule a ses limites."

Dans cet article

 Anniversaires

  • 27 juin
  • DA COSTA David DA COSTA David SG-N3
  • 04 juillet
  • FLAHUTEZ Fabienne FLAHUTEZ Fabienne Dirigeant

Flux RSS

Chargement en cours